Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 17:17

J'ai remarqué, dans mon école, que quand les gnomes sont agités (genre un peu plus que la normale), on accuse souvent le temps. C'est facile, ça ne culpabilise personne, et ça s'applique à tous les gnomes, par tous les temps.

 

 

Exemple 1 : 15 novembre, il pleut, il vente, bref, c'est l'automne. Tous les gnomes le savent, ils ont collé des feuilles mortes dans leurs cahiers, ils ont bourré leur cartable de feuilles mortes, offert 15 bouquets de feuilles à leur maman, ... Tous les adultes le savent aussi, la classe est pleine de terre, le couloir plein de feuilles mortes, et on ne peut sortir que sous le préau : "Récré sous le préau, ma tête a bobo." (Proverbe chinois) Et puis le 15 novembre, ça fait déjà 15 jours que les gnomes voient des décorations de Noël fleurir partout. Et les phrases aberrantes aussi fleurissent "Ça sent la tempête, Gilbert est sacrément énervé !" Si je pouvais, je dirais à la maman de Gilbert que s'il devait y avoir une tempête chaque fois que son gnome est énervé, ça serait Xynthia quotidiennement à l'école. Le père Noël 0 - 1 Le VENT.

 

 

Exemple 2 : 15 janvier, il pleut toujours, il vente, il fait froid, bref, c'est l'hiver. Tous les gnomes le savent, même si ici, la neige on ne la voit pas dans la cour de l'école, mais plutôt dans des dessins, des photos de loin d'ici où les gnomes vont bientôt aller faire du ski et des livres parlant d'un vieux barbu au ventre rebondi d'un accro à la bière et habillé en rouge. Les gnomes ont eu leurs cadeaux de Noël. C'est cool. Hello Kitty et Flash McQueen vont pouvoir se nourrir encore copieusement cette année. Les gnomes ont aussi compris que Noël, ça revenait l'année prochaine. C'est moins cool. Gilbert a déjà écrit sa lettre pour le gros barbu, et demande sans arrêt "C'est quand l'année prochaine ?" Heureusement, à l'école, on prépare la galette des rois, on se tabasse pour une fève, on pleure parce que la copine a dit que sa couronne était plus jolie que celle de Gilbert. Bref, la routine. Mais ce n'est pas toute cette agitation qui énerve les petits, non non, c'est le VENT.

 

 

Exemple 3 : 15 juin, il ne pleut plus, il ne fait plus du tout froid, une petite brise raffraichit tout juste l'air chaud (et te fait oublier que tu es en train de prendre un coup de soleil en surveillant la cour), bref, c'est presque l'été. Tous les gnomes le savent, la fin de l'année approche, les dernières vacances remontent à Mathusalem et la fête de l'école approche. Bien sûr, il faut faire répéter tous ces joyeux bambins pour faire sourire leurs parents gagas, alors, ça perturbe un peu l'organisation habituelle. Et puis Gilbert a bien compris que bientôt, après les grandes vacances au centre aéré, il ne sera plus un petit, il va devenir un drand. Un drand de tatre ans. Et il a sacrément hâte parce que son amoureuse, elle est chez les grands. Mais bon, à quoi bon vous parler de tout ça puisque ce qui énerve Gilbert, de toute façon, c'est le VENT.

 

 

Bon, j'veux pas dire, mais on bataille dans nos classes pour que le gnome qui fait un coupable idéal ne soit pas stigmatisé, toussa toussa, et on se permet d'accuser à tord et à travers la météo. Pourquoi ne dirait-on pas que c'est le VENT qui a déchiré le livre/renversé son assiette de lentilles sans faire exprès en regardant droit dans les yeux la dame de service/provoqué une rencontre brutale entre la tête du copain et le mur du préau/... ?

 

Oh , bien sûr, Gilbert est un petit ange, mais quand même, le vent, il a bon dos !

Partager cet article

Repost 0
Published by Ninoche - dans A l'école
commenter cet article

commentaires

Qui Est Gilbert ?