Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 21:23

Cette semaine, j'ai emmené Gilbert en sortie scolaire. THE sortie scolaire, celle que tout le monde attend toute l'année. Celle dont on se souviendra encore dans des générations. 

Et pour cause.

Gilbert va visiter un zoo. Enfin c'est ce qu'on voulait au départ mais ça coutait trop cher pour l'école. Mais quand même ya des animaux. 

On part à la ferme.

 

Lundi, 8h après un week end à bassiner ses parents avec le picnic. Gilbert arrive, botté, casquetté. Et chargé comme un baudet. Comme ils ne voulaient plus entendre parler de picnic, les parents de Gilbert ont blindé son sac. 1 litre d'eau,  quatre compotes, trois briquettes de jus de fruit, deux sandwichs format demi baguette, une banane. Ça va Gilbert va pouvoir nourrir toute la classe. Par contre, pour porter son sac tout seul, ça va être un peu plus compliqué.

Heureusement que des parents masochistes motivés nous accompagnent. 

Parce que la maîtresse, elle aussi a prévu le strict minimum. Un change au cas où Gilbert tombe dans la bou(s)e, du sopalin au cas où ..., la trousse de secours de Gilbert au cas où il nous pète un choc anaphylactique au milieu de la ferme, celle de sa copine, au cas où elle nous fasse une crise d'asthme, des bouquins pour calmer Gilbert en début d'après-midi, des mouchoirs, des lingettes, des bottes de rechange ...

 

Parés ? Alors c'est parti. La maman de X tente de mettre son sac à Gilbert, qui bascule en arrière et tombe sur les fesses. Premières larmes de la journée. La maman prend le sac sur son dos, Gilbert peut se relever. On badge les enfants, et on monte dans le car. 45 min de trajet plus tard. Gilbert est remonté comme une pendule et saute partout. Son voisin pleure parce qu'on est descendus du car. Sa voisine hurle parce qu'elle vient de voir un chien. 

Les oreilles des parents accompagnateurs commencent à saturer. OK cool, il n'est même pas 10h. 

 

... A suivre ... 

Repost 0
Published by Ninoche - dans A l'école
commenter cet article
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 17:44

Il y a les jours où tout est noir, où j'ai l'impression de tout rater, 

Mais il y a les jours où je suis contente de mon boulot.

 

Il y a les jours où je suis fatiguée,

Mais il y a les jours où les wonder-Gilberts me font oublier ma fatigue.

 

Il y a les jours où je ne fais rien de ce que je voulais faire, où Gilbert perturbe tout mon emploi du temps, 

Mais il y a les jours où tout roule comme prévu, où on avance sur le programme prévu, où je me dit "Ouaouh, on a fait tout ça ?"

 

Il y a les jours où Gilbert est fatigué, où il ne comprend pas et où moi, je n'arrive plus à expliquer,

Mais il y a les jours où il me bluffe, où il me dit avec ses mots que "c'est trop fastouche", alors qu'il y a 15 jours, c'était trop difficile.

 

Il y a les jours où Gilbert est carrément pénible, où il n'écoute pas, où il prend la parole comme ça, tout le temps, de préférence en même temps que ses 30 petits camarades,

Mais il y a les jours où il me redonne le sourire en me disant "tu vois, j'ai tout compris comme tu as expliqué", où il se "concentre fort maitresse", où il s'accroche et vient me dire avec le sourire "c'était dur, mais j'ai tout réussi !"

 

Il y a les jours où lassée de l'attitude de mes collègues, je baisse les bras, 

Mais il y a les jours où je dis "Non !", un "non" fort, ferme, convaincu.

 

 

Et au fil de tous ces jours, j'ose parfois me dire que la vie va bien, quand mes yeux savent la regarder du bon coté, quand je chausse mes lunettes roses plutôt que les noires.

 

Un jour, bientôt, Gilbert n'aura plus 4 ans. Et jour après jour, ça se rapproche. Et ça me plait !

Repost 0
Published by Ninoche - dans A l'école
commenter cet article
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 20:04

Dans la cour de l’école, il y a 5 élèves.  Ces élèves-là ne s'appellent pas Gilbert. Ils ont des prénoms un peu exotiques : Talatrouille, Fauktycroi, Taltemps, Tékao et Fausbouger. Il n'y a que 5 élèves, et pourtant, la maîtresse est un peu débordée. Talatrouille s’est battu avec Tékao, et comme d’habitude, c’est Tékao qui a gagné. Du coup, Talatrouille a mal, et il braille. Talatrouille braille tellement fort qu’on n’entend plus que lui sur la cour. Tékao, lui, est très fier, il parade devant les autres : « Je suis bien plus fort que vous, qui veut encore se battre avec moi ? ». Mais les autres se font petits, ils ont bien remarqué que Talatrouille a pris une sacrée raclée.

 

La maîtresse, elle, se sent totalement débordée. Les cris de Talatrouille l’empêchent d’entendre les autres parler.  Et pourtant, Fauktycroi, malgré sa petite taille, tente de lui dire « Vas-y maîtresse, accroche toi, tu vas réussir à le calmer, Talatrouille. »

 

Il est sympa Fauktycroi. Il a juste un peu de mal à s’imposer, dans cette bande d’élèves qui ont tous une forte personnalité. Des fois, quand Tékao est calme, il prend pourtant le dessus sur ses petits camarades. Il remet Talatrouille à sa place, quand il a tendance à parler un peu trop fort, un peu trop souvent. Il discute avec Taltemps et Fausbouger de ce qu’ils peuvent faire ensemble. La maîtresse réussirait presque à croire qu’elle s’en sort bien, pour gérer ce petit groupe. 

 

Mais aujourd'hui, à cause de la bagarre, rien ne va plus. On n'entend plus Fauktycroi, Fausbouger se tait aussi, et la maîtresse ne sait plus trop quoi faire. Tékao pète la forme, il court partout et épuise tout le monde. Et Taltemps lui répète en boucle "il va encore pleurer longtemps, Talatrouille ? Dis, maîtresse, il va encore pleurer longtemps ?"

 

Ils sont un peu fatigants, pour la maîtresse, ces élèves. 

Repost 0
Published by Ninoche - dans Ma petite vie
commenter cet article
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 18:21

Marre de me dire "encore 3 mois à tenir".

Marre de ces collègues malveillantes.

Marre d'aller bosser à contrecoeur, de bosser en mode "automatique", coupée de tous sentiments pour éviter d'être débordée par eux.

Marre qu'on me dise "Que veux-tu pour la mutation ?" . 

Marre d'attendre. Pour changer de niveau, pour la prochaine session de formation, pour voir mon accompagnateur.

 

Je ne veux pas d'élèves, pas pour l'instant.

Je veux repenser mon projet professionnel.

Je veux qu'on me dise "Tu serais douée pour ça" "On va t'aider" "Tu vas y arriver".

Je veux du temps pour moi, pour réfléchir à tout ça. Du temps sans Gilbert, que j'aime de plus en plus en tant qu'enfant, de moins en moins en tant qu'élève. 

 

Ce "tout sauf prof" qui me hante me fait peur.

Ces matins de plus en plus difficiles me font peur.

Ces trois mois à "tenir" me font peur.

 

J'aimerai juste qu'on m'aide à réfléchir à tout ça autrement qu'une fois tous les 2 mois. Comme si mon cerveau se mettait en pose entre deux entretiens.

Repost 0
Published by Ninoche - dans Ma petite vie
commenter cet article
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 19:39

Gilbert : Maîtresse, tu sais, maman elle est au travail là !

Moi : Oui Gilbert, et elle fait quoi comme travail ta maman ?

Gilbert : Elle fait des massages à des gens qu'elle ne connait pas.

 

Aaaah ... 

Repost 0
Published by Ninoche - dans Brèves
commenter cet article
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 19:52

Force est de constater que Gilbert a un humour très particulier.

Démonstration.

 

 

Le problème de l'humour de Gilbert c'est qu'il est la pulpart du temps involontaire. (Et croyez moi, ça vaut mieux)

 

Exemple d'humour volontaire de Gilbert :

-"Maitreeeeeeeesse ! Ya Gilbert qui s'est ouvert le crâne !

- Oh purée ! Saperlipopette ! Par Saint Peillon, préviens les pompiers Gilbert !

Arrive le Gilbert blessé.

- Tu vois il a du sang là !

Je sors ma loupe.

- Mais siiiiii là, j'avais un bouton, et j'ai gratté, du coup j'ai du sang !

- Mais il ne s'est pas "ouvert le crâne" !!!

- Non, mais c'était une blague

- Ah ..."

Wonder drôle !

 

 

Exemple d'humour involontaire de Gilbert : 

- "Maitreeeeeeeeesse ! Ce week-end avec papa, au jardin, j'ai planté des poivrots !

- Génial Gilbert ! Par contre, n'oublie pas de bien arroser tes poivrots !"

Nettement mieux, non ?

 

 

 

Le problème de mon humour (pourtant la plupart du temps exceptionnel) avec Gilbert, c'est qu'il n'a aucune notion de second degré. 

 

Exemple :

Situation : Maîtresse qui colle des feuilles dans un cahier.

- "Maîtreeeeeeesse ? Tu fais quoi ?

- Je joue au football Gilbert ! (Avant, je disais "Je fais du macramé.". Mais Gilbert ne sait pas ce que c'est que du macramé, du coup, ça donnait lieu à toute une série de questions sur le macramé, qui cassait tout l'effet comique de ma réponse.)

- ...

- Ben tu ne vois pas que je joue au football ?

- Ben non, tu colles des feuilles dans un cahier. 

- Ah bah oui, tu as raison."

 

 

Repost 0
Published by Ninoche - dans A l'école
commenter cet article
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 20:00

Tous les midis, Gilbert, 4 ans, asthmatique, rentre de la cantine, et tous les midis, il court dans le couloir en criant : 

 

"Maîtreeeeeeeeesse, j'ai pas eu mon shiiiiiiiit !"

 

D'habitude, ça passe bien, ya pas grand monde dans le couloir.

Ce midi, Gilbert a donc fait exactement la même chose, sous les yeux ébahis de l'inspecteur venu visiter une collègue.

 

Bonjour monsieur l'inspecteuuuur ! Vous en voulez une petite bouffée ?

Repost 0
Published by Ninoche - dans A l'école
commenter cet article
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 18:11

Désolée, les vacances tardent encore à venir, et je suis débordée, encore une petite brève pour patienter jusqu'à un article un peu plus long !


Atelier cuisine à l'école : On fait des sablés 

Gilbert à 16h30 court dans les bras de wondermaman, et lui dit "mamaaan on a fabriqué des saladiers !!"

Ou pas !

Repost 0
Published by Ninoche - dans Brèves
commenter cet article
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 09:52

Gilbert revient à l'école avec une nouvelle coupe de cheveux : 

 

"Maîtresse, t'as vu, je ne me ressemble pas !"

Repost 0
Published by Ninoche - dans Brèves
commenter cet article
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 21:44

Ce matin, la maman de Gilbert me glisse des cartons d'invitation à déposer dans les cartables des heureux élus qui auront l'immense privilège d'assister à LA fête d'anniversaire de l'année. 

Discrètement, je les dépose sur mon bureau, et à midi quand tout le monde joue dehors, je les mets dans les cartables.

 

Au retour de récréation, Gilbert me demande "Maîtresse, elles sont où mes invitations ?" 

- "Dans les cartables de tes copains Gilbert !"

- "Mais je n'ai pas eu la mienne !" [En larmes]

 

Le suspense est insoutenable, Gilbert sera-t-il présent pour son propre anniversaire ? Il semble qu'il ne se soit pas invité !

Repost 0
Published by Ninoche - dans Brèves
commenter cet article

Qui Est Gilbert ?