Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 08:26

Ce matin, j'ai participé au tournage d'un épisode des Experts. Ou presque.

 

Je sors de chez ma banquière pas douée, quand un homme arrive sur moi en courant. Je m'écarte pour le laisser passer mais visiblement c'est moi qui l'intéresse.

 

 

Lui : "Police Nationale ! [Il me montre sa carte comme dans les séries sauf qu'elle ne brille pas, qu'il la montre à l'envers, et qu'il n'a pas la main sur le flingue]

Moi : Bonjour !

Lui : Vous n'auriez pas vu un grand noir qui court ? [Regardez les JO d'été Monsieur, on en voit plein des grands noirs qui courent ]

Moi : Euh non, je viens de sortir de la banque, je n'ai vu personne."

 

 

OUaaaaaah ya un délinquant en fuite dans le coin ! Que ma vie est palpitante !!

 

 

 

Dix mètres plus loin, le policier arrête une personne à vélo

 

Lui : "Police Nationale ! [Il lui montre aussi sa carte comme dans les séries ... ]

Elle: Bonjour !

Lui : Vous n'auriez pas vu un grand noir qui court ?

Elle : Si, il a tourné à gauche juste là après les immeubles !!

Lui : [à son collègue qui court plus vite donc qui a 10m d'avance] A gauche là bas !!!

 

Et il reprend sa course essoufflé effrénée après le dangereux malfaiteur ! 

 

 

Finalement, 20 mètres plus loin, il rejoint son collègue qui a déjà interpellé le tueur en série présumé qui est assis par terre, menotté [et pas vraiment noir mais plutôt latino].

Au loin, la sirène de la fourgonnette retentit déjà et on peut entendre ses pneus crisser sur l'asphalte !

 

 

Et là ...

 

 

Dur retour à la réalité ...

 

 

Le Gil Grissom local s'accroupit sur le trottoir [ambiance Dragées Fuca], crache ses poumons, et semble avoir du mal à reprendre son souffle ...

 

 

Les experts d'ici, ils sont forts, mais ils ont encore besoin d'entraînement !

Partager cet article
Repost0
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 14:56

Aujourd'hui, j'ai voulu aider mes élèves à progresser dans le passage à l'écrit. Je me suis dit que le meilleur moyen de les aider était de les faire écrire puis corriger leurs erreurs.

 

Je me retrouve avec 4 productions dignes de la Pierre de Rosette. Atelier de langues vivantes :

 

 

Leçon 1 : les personnages 

 

Nous voici avec une histoire parlant de créatures étranges : le tyréxe

http://i736.photobucket.com/albums/xx3/rojan909/Tyrannosaurus.jpg

 

 

les fantaumes férose

http://i-love-cartoons.com/snags/clipart/Casper-Friendly-Ghost/Casper-Friendly-Ghost.jpg

 

 

les zie

http://sylvain.blandel.neuf.fr/antipub/2yeux.png

 

 

mais surtout, surtout

 

 

...

 

 

les "aterese"

http://www.24heures.ch/files/imagecache/468x312/story/extraterrestre_278463.jpg

 

 

Il va y avoir de l'action !

 

 

 

Leçon 2 : le scénario

 

 

Chapitre 1 : La bagarre (Extraits interdits aux moins de 16 ans)

 

"Il étè une foi un petit garçon qui candilait (cambriolait) un maison" (J.)

"Le petit garçon àrepri (a repris) une pioche pour fraper le monstre" (J.)

 

"Un fésau et aterese il venai dans la terre." (Un vaisseau extraterrestre venait sur terre. A.)

"Il ave un pisto les me A. il vout descrase de aterese." (Ils avaient un pistolet mais A. va écraser les extraterrestres. A.)

 

 

Chapitre 2 : Interdit aux moins de 18 ans (là, j'hésite vraiment à appeler les services socaux)

 

"Ils se saute dans la maisson" (A.)

"A. se fait prire par un atérese." (A se fait prendre par un extraterrestre)

 

 

Chapitre 3 : les extraterrestres élèves communiquent avec la terre maîtresse

 

"caçons coume de a le cma emal le angel pout à ches ches ches au il a papie la au il un ronton ne au aterese"

"Il ne pas une tété à soupe."

"Il pans un fullse pour a les caune une téte à soupe."

 

 

Je cherche des personnes ayant pratiqué le dyslexique en LV2 pour m'aider à comprendre le chapitre 3.

 

 

D'avance, merci !

Partager cet article
Repost0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 22:51

Ca serait bien si on arrêtait de me prendre pour une conne au boulot ...

 

Non franchement, je crois que je serais super vachement plus motivée si :

- si l'école A ne me disait pas, cash, on a le spectacle de fin d'année à préparer, ce n'est pas la peine que tu t'occupes des gamins en difficulté qu'on accumule à tous les niveaux.

- si les parents de V. pouvaient arrêter de répéter à toutes les réunions qu'il est hors de question de parler de redoublement (dans le jargon, on dit "maintien" ça fait plus joli) pour leur petite princesse dyslexique ++ parce que non elle ne le vit pas mal de ne pas pouvoir lire un bouquin de grande section, qu'elle s'en tape grave que ses vieux la changent d'école tous les ans pour éviter qu'on leur rebalance dans la figure que leur gamine ne saura pas lire à la fin du primaire et que oui, ça nous inquiète un chouilla quand même, rapport au fait que pour réussir plus tard ça risque d'être coton.

- si l'école B n'avait pas ignoré mes relances et propositions de prise en charge pendant 5 semaines (5 semaines putain, ça coûte quoi de décliner poliment une proposition ?). Tant pis, leur créneau ira à une autre école, et je me ferai bien démonter quand on parlera de moi sur le secteur, parce que de toute façon, l'ASH, on en parle beaucoup, mais nous on ne l'a jamais vue cette année. C'est pas comme si rien que sur cette école, on m'avait posé 3 lapins dans la même année scolaire, royalement ignoré tous mes mails, (si, si, on les a lus, mais on attendait que vous rappeliez (ben voyons ...) ), reçu plus que froidement entre deux portes pour me dire non on a pas besoin d'aide, on vit en autarcie de toute façon, rapport au coté super paumé du bled où on bosse.

- si les fiches élèves, que j'ai présenté en début d'année comme des fiches de demande d'intervention du poste, ne servaient pas de support pour parler de la prochaine classe découverte, pendant que moi je cours après pour savoir deux trois trucs important sur les gamins (genre milieu familial, relations enseignant/parents, points forts/points faibles du loustic concerné (Non mais ça c'est que du pipeau, on s'en tape ! Ce n'est pas grave si tu découvres au bout de 3 semaines que le gamin n'est pas vraiment concentré parce qu'en fait son père le tabasse et que sa mère tente de l'éloigner au maximum du paternel sans se prendre des coups dans la gueule)).

- si on pouvait discuter, sérieusement, autour d'une table, du cas de chaque loustic qu'on me confie, histoire de savoir au mieux comment l'aider, comprendre ses difficultés, parce que oui, j'ai du mal à cerner quand on me dit "problèmes de compréhension" que c'est légèrement un tout petit peu vaste comme terme et que vous qui avez les gamins 6h par jour, j'ose espérer que vous êtes en capacité de préciser un peu des "problèmes de compréhension" au lieu de me laisser galérer plusieurs jours pour que je découvre par moi même les vraies difficultés que les collègues connaissent depuis plusieurs générations.

- si l'école C ne cherchait pas à me recruter pour remplacer les enseignantes malades non remplacées, alors que c'est précisément stipulé que je ne suis pas là pour ça et que oui, ça me fait chier de servir de bouche trou alors que je commence à peine à me sentir utile.

 

Mais à part ça, Madame la Marquise, j'ai la pêche, je cherche un appart qui déchire tout pour aller avec le poste de mes rêves de l'année prochaine. Quand on me fait attendre trop longtemps, je rêve à des projets super avec mes élèves de l'an prochain, je flippe ma race de gérer 30 gamins en pleurs le jour de la rentrée, j'imagine quelle cloison je vais casser dans l'appart que j'ai visité hier, quelle couleur je vais demander dans ma classe de l'an prochain qui va être toute repeinte pendant l'été, ...

Vivement juillet !!

Partager cet article
Repost0
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 17:05

Franchement, le dimanche, c'est vraiment trop nul, surtout le dimanche après midi. Rien à faire à part penser aux loustics qu'on va retrouver le demain, aux collègues qui sont pas vraiment des collègues mais qu'on va quand même retrouver (et à qui peut être on aura le courage de dire que faut ptet pas se foutre de ma gueule (rapport aux élèves qui selon elles ont "un problème de compréhension" et qui en fait sont juste pas fichus capables de tenir trois minutes assis sur une chaise sans jouer avec le zip de leur trousse/se moquer du copain qui a le hoquet/crier "mais madame c'est quand qu'on fait du vrai travail ?"), aux autres collègues des autres écoles, qu'on va pas vraiment retrouver parce que de toute façon elles s'en tapent royal que tu sois nommée pour aider LEURS élèves en difficulté, qu'elles, elles ont le spectacle de l'école à préparer et que si Jason ne sait pas lire, ça l'empêche pas de participer aux super répet's de la chorégraphie (mode Kamel Ouali de la cour de récré) des CM2, et plein d'autres choses qui, bizarrement, ne t'enthousiasment pas des masses un dimanche à 16h.

 

Bon, bien sur, j'aurai aussi pu m'avancer dans mon travail pour pouvoir glander tranquille mercredi aprem, mais ya MÊME PAS les maçons du coeur le mercredi aprem, alors tant qu'à faire, autant noyer son chagrin dans la préparation de la classe du jeudi. En plus, cette semaine, pour permettre à ces faignasses d'enseignants de glander tranquille pendant 4j d'affilé ce week end, on est obligés de bosser comme des forcenés un MERCREDI ! Pfff trop dur !

 

Bizarrement, depuis que je sais que je suis nommée sur lepostedemesrêvesdelamortquitue, ma motivation est au moins égale à celle d'une dinde au moment d'entrer dans le four le jour de Noël ...

 

Allez patience, bientôt, j'aurai l'appart de mes rêves (oh putain, faut que je vous raconte comment c'est trop d'la balle de chercher un appart en vente qui corresponde nickel chrome à tes critères), le boulot de mes rêves (ahem, il va juuuuste falloir que je sois un peu plus dynamique que le dimanche aprem, que je sèche les larmes d'une quinzaine de momes de 2/3 ans le jour de la rentrée et que je survive au stress de ma première vraie inspection (en fait, faut vraiment que je continue à sortir ce blog des cartons, ça va être fun tout ça !)), le mec de mes rêves (mais oui, j'y crois, à moooooort !, sinon au pire, il me restera l'option vieille fille à 25 ans !), bref, la VIE DE MES RÊVES !

 

 

Patience donc ...  !

Partager cet article
Repost0
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 08:05

Doux sont les matins où Iota, mon poilu, a décidé de faire la grasse mat ! Parce que les jours où il est pas décidé, ...

 

Quel bonheur de l'entendre entrer dans la chambre en miaulant l'air de dire "Salut, il est 8h, ça va ? J'ai la dalle, pas toi ?" !

Quelle joie quand, voyant que mes yeux sont aussi ouverts qu'une huître à qui on présente un couteau, le poilu monte sur mon lit, m'imposant la douce haleine d'un chat venant de manger ses délicieuuuuses croquettes au saumon !

Et quel plaisir indescriptible que de le voir se retourner sous mon nez ébahi pour me montrer son postérieur fraîchement nettoyé !

 

Ce que Iota affectionne particulièrement :

- monter sur une table de nuit et voir ce que ça fait quand tout ce qui était dessus se retrouve par terre.

- faire du bruit avec un sac plastique

- vider mon tiroir à chaussettes et voir ce que ça donne quand tout ce qui était dedans se retrouve par terre 

- dormir sur ma pile de tshirts non sans les avoir un peu accommodés auparavant.

- courir après un emballage vide de médicaments / un bout de fil / un bouchon / une mouche / une proie imaginaire / ... en dérapant sur le parquet et en miaulant simultanément

- pousser la porte de la salle de bain qui se referme toute seule et miauler pour qu'on le sorte de là

- s'allonger de tout son long sur le clavier de mon ordi portable avec l'espoir secret de prendre sa place sur mes genoux

- se faire caresser la panse, à demi endormi sur le canapé ....

 

Moi je dis, avec la vie qu'il a, il devrait pas avoir besoin de me réveiller le matin pour se sentir heureux !

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 11:19
Salut la compagnie ! 
Je profite de ce premier billet de l'année pour vous souhaiter une bonne année, plein de bonnes choses, et de concrétisation de vos projets, enfin bon, la totale quoi !
De mon coté, les 15j de vacances n'ont pas été de trop pour me remettre sur pieds et repartir en pleine forme pour 6 semaines de classe qui au vu de cette première matinée s'annoncent plutôt intéressantes. 
Je commence à me faire à l'idée que de toute façon, je ne fais que du soutien, et que déjà, pour ceux qui en bénéficient, c'est pas si mal que ça. 
Je commence aussi à me faire à l'idée que les collègues qui ne veulent pas de moi ne m'aideront pas, et que de toute façon, je n'y suis pour rien. Pas forcément facile de se positionner quand on débute sur ce genre de poste. Et à l'inverse, je m'habitue au fait d'être ultra sollicitée par certaines écoles, et totalement ignorée par d'autres. Ca s'équilibre, et c'est pas plus mal comme ça.

Bon par contre, ça me saoule toujours autant d'être prise pour une demeurée par les "chefs d'en haut". Réunissez vous tel jour, et parlez de ça, et pondez nous un document récapitulatif de votre travail. Ouaouh ! Et ben le moins qu'on puisse dire, c'est qu'on a de quoi se mettre à la place de nos élèves, et encore, question autonomie, je suis sure qu'ils sont plus doués que ça. Le comble dans cette histoire, c'est qu'ils ont trouvé le moyen de réunir 5 personnes des 4 coins du département, le dernier mercredi avant les vacances scolaires (période de motivation et d'efficacité extrêmes), et de nous annoncer la bouche en coeur que le remboursement des kilomètres, on peut toujours se le mettre au ... Cunégonde, ... 

Allez, j'y retourne, cet aprem, je passe du CM1 à la grande section en une heure !

Bizatous ! 
Partager cet article
Repost0
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 14:05
Salut la compagnie !

Les vacances, chez les instits, c'est pas du luxe. Pour les élèves non plus d'ailleurs !

Les dernières semaines avant Noël sont particulièrement éprouvantes pour nous autres enseignants. Les gamins sont fatigués (et nous aussi), excités par l'arrivée de Noël, et ça donne des ambiances souvent un peu tendues.
Pour mes loustics, déjà pas super à l'aise avec l'école, la fatigue, c'est le pire ennemi de la réussite. Au 15 novembre, certains commençaient déjà à me dire : "C'est bientôt Noël !" ... euh ben oui bientôt dans 1 mois et demi :D
Pour moi, pas super à l'aise avec mon poste, ben, le positif c'est que j'ai l'impression que ça commence à venir. Héhé ! On verra bien en janvier !

Sinon, dans les ptits trucs sympa de la période :
- Le gamin qui affirme que c'est lui le convoyeur de fond et qu'il a caché 2 millions dans la cour de l'école ! "J'vous en ai gardé 1 million Maîtresse !"
- Le seul exemple trouvé par le groupe d'enfants pour illustrer que GU ça fait [g] : Gulli ! Vive la télévision !

Et puis les réactions quand j'annonce que la séance du lendemain sera la dernière :
"C'est vrai ?" presque un peu déçu
"On va devoir faire du sport alors ?" carrément déçu
"Ca veut dire que c'est presque les vacances alors ?" content
"J'amène la bouteille de whisky demain !" carrément content
"Et en janvier, on recommence ?" hé non !
"ben c'était bien ! C'est dommage !" carrément contente, moi !

 
Après, ya la relation avec les instits, ça fait du bien d'entendre qu'ils voient les effets du travail fourni ! On fait ce qu'on peut, et si ça marche ben c'est tant mieux.

Maintenant, il est temps de penser à ceux qui viendront en janvier !

Des CP CE1, CE2 le matin, des grande sections, CE2, CM1 l'après midi !

En avant marche !

Bizatous, et bonnes vacances à ceux qui en ont. 
 
Partager cet article
Repost0
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 15:04
Entendu dans une classe la semaine dernière lors d'une visite de gendarmes :

Le gendarme : "Et quand le feu est à l'orange ? Qu'est ce qu'on fait ?" 

L'élève : "On regarde d'abord s'il n'y a pas la police, et ensuite on fonce !!!"

 
Partager cet article
Repost0
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 15:07
Salut la compagnie !
Aujourd'hui, enfin, j'ai vu les fruits de mon boulot avec les enfants, et ça, ça fait drôlement du bien !
Je vous explique :
Depuis les vacances de la Toussaint, ça y est, j'me suis lancée dans le grand bain. J'arpente les routes pittoresques de ma campagne pourrie, au volant de ma Twingo, à l'affut des virages pervers, et des fossés. Je vais dans 3 écoles par jour, bon ça, c'est le coté difficile, je passe beaucoup de temps au volant, les routes sont dégueulasses, et ya personne pour me tenir compagnie.
Donc, j'ai 5 groupes d'élèves par jour. Le matin, je commence par un groupe de CE1, trop mignons, motivés et tout, ils sont en train de me réécrire Boucle d'Or et les 3 ours, ça déchire !!! Bon heureusement que je suis derrière pour reformuler certaines phrases, et corriger "quelques" erreurs d'orthographe !
Après 15 minutes sur une petite route de campagne où je prie toutes les secondes pour ne pas croiser un tracteur plein de fumier, j'attaque en CP dans une autre école. Là, c'est plus sportif. J'ai 6 élèves pour qui la lecture est un vrai calvaire. Depuis le début, j'essaye de les aider comme je peux, mais je sens bien que voilà, c'est pas tellement ça, et que je les embrouille un peu avec mes exercices. J'expérimente, je teste, mais rien en retour depuis 15 jours. Le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est loin de faire du bien au moral quand tous les jours pendant 2 semaines, on est mis en échec par une bande de loupiots, à peine sortis de la maternelle. D'autant que dans le lot, yen a un qui me semble particulièrement hermétique à toute tentative de lecture. Mais certains d'entre vous me connaissent, je suis "légèrement" têtue. On ne me la fait pas à moi ! Je l'aurai, un jour, je l'aurai !
Et je l'ai eu ! Ce matin, à peine refroidie par mes expériences passées, j'arrive avec une nouvelle activité, en me disant que déjà, si ça convient aux 5 autres, ça sera nickel et que je m'en contenterai bien ! Et non, Monsieur Lucas, aujourd'hui est arrivé déterminé. Il s'est assis et m'a regardé droit dans les yeux : "Je suis très concentré." Bieeeeen Lucas, ça commence bien !! 
Bon, il ne faut pas se faire d'illusions, il ne m'a pas lu tout le texte et s'est un peu trompé. Mais il a réussit TOUT l'exercice qui consistait à retrouver les mots dans le texte, il les a colorié, et a même eu le temps d'aller narguer les autres pour se dégourdir les jambes, parce que quand même, ça fait du bien de réussir ! Hein Lucas !

T'as eu raison garçon, d'aller le dire à la maîtresse en revenant dans la classe, qu'aujourd'hui, tu avais bien travaillé ! Et grâce à toi, aujourd'hui, moi aussi j'ai le sourire aux lèvres et l'impression d'avoir bien fait mon boulot !
Bizatous, et à bientôt pour de nouvelles aventures ! 
Partager cet article
Repost0
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 11:46
Salut la compagnie !

En ce moment, je stresse ! Lundi prochain, je dois passer mon grand oral à moi. Une réunion avec tous les directeurs de mon secteur de travail pour leur proposer un plan d'intervention sur l'année. En pratique, il y aura moi, toute seule, et en face 8 directeurs qui souhaitent tous que j'interviennent dans leur école pour prendre en charge leurs enfants en difficulté, le plus vite possible. Il va donc falloir concilier les volontés de chacun, limiter les kilomètres mal remboursés, faire avec les horaires de piscine, de musique, les sorties et tout et tout, ... et tout ça, ben c'est un peu flippant !

Du coup, je réfléchis, quelle école d'abord ? Quels arguments pour ou contre ? Quels élèves en besoin ? Quels collègues en besoin ? 
Et bien sur, comme chaque fois dans ce métier, je ne peux compter que sur moi même ...

Bizatous ! 
Partager cet article
Repost0