Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 18:54

J'en ai marre qu'on me dise "non mais arrête de dire que ton métier est dur, t'as 2 mois de vacances, tu bosses pas le mercredi, ..." C'est sur que ça ne va pas m'aider à trouver la motivation que d'entendre que je suis une faignasse. Si je comptais mes heures, je pense qu'on monterait rapidement au delà des 40-45h par semaine. J'ose pas trop compter en fait. Si je peux disposer de mon temps un mercredi matin sur deux (les autres mercredis, je suis à l'école en réunion ou aide personnalisée), je l'utilise en grande majorité à préparer ma classe, et figurez vous que souvent, ça déborde sur le mercredi après midi et sur les week ends. Pour ce qui est des vacances, cette année Gilbert est parti en vacances le 5 juillet au soir, nous le 6. De retour de vacances le 10 août, je me suis remise au travail pour préparer la rentrée. 1 mois donc. Un peu comme tout le monde en fait.

 

Ça m'aiderait surement plus si nos politiques cessaient de dévaloriser la profession aux yeux du grand public. Non je ne suis pas payée à changer des couches et surveiller la sieste. Pas la peine de me demander de passer 35h dans mon établissement, j'y passe déjà 40h par semaine. Pas la peine non plus de faire croire que n'importe qui peut être prof, du moment qu'il a les compétences dans un domaine. Pas sure que Usain Bolt fasse un excellent prof de sport, pourtant, il court drôlement vite. Pas certaine non plus que Jane Birkin puisse enseigner l'anglais, même si elle le parle très bien. La pédagogie compte un tout petit peu quand on se retrouve face à des élèves.

 

Je ne crois pas être une exception quant à la somme de travail fournie, quand je quitte l'école vers 18h30, je suis rarement la dernière.

 

Je ne crois pas non plus être une exception quant à la fatigue que je peux exprimer ici. J'aime ce que je fais, mais j'aimerais encore davantage qu'on considère mon métier comme un vrai métier, avec des responsabilités (seule dans une classe avec 30 enfants, je considère que c'est une sacré responsabilité, et je ne parle pas de la mission qu'on nous confie), avec des horaires certes souples (j'ai besoin de voir le toubib mercredi, ben je bosserai plus samedi), mais qui ne se réduisent pas à 24h passées devant les élèves. 

 

J'aimerais pouvoir inviter tous ceux qui pensent qu'instit en maternelle c'est relax à venir passer la semaine dans ma classe, au quotidien avec Gilbert et ses copains, parfois c'est dur. 

 

 

J'ai l'air de me plaindre là comme ça, mais j'ai de la chance. Je bosse dans un établissement sympa, pas trop loin de chez moi, quand je rentre chez moi, point de gnomes qui me courent dans les pattes. Je serais curieuse de savoir combien de jeunes enseignants baissent les bras dans leurs premières années de travail. Et quand ma psy me dit qu'elle entend ça de la part d'enseignants, je ne suis pas vraiment surprise.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ninoche - dans A l'école
commenter cet article

commentaires

Erlikhan 12/09/2012 21:28

Quand je lancerai mon plan génial de conquête du monde, Ninoche sera l'un de mes bras droits.


En attendant, courage ! :)

cbar 06/09/2012 20:41

Le problème est que les gens mélangent tout par méconnaissance. Oui les instits font un gros boulot, fatigant, bruyant, etc. Mais les profs de collège peuvent faire un gros boulot aussi (préparer
des cours nouveaux et intéressants en Français par exemple) ou PAS (comme des profs que j'ai eu qui ressortaient toujours le même cours chaque année en Hist-Géo… (oui j'ai redoublé :D ) et voilà
comment d'un cas on fait une généralité, et de brebis galeuses isolées on a envie d'abattre le troupeau.
Ceci amplifié par le fait malheureux que les fonctionnaires ne sont pas "triés". Dans le "privé" un ouvrier nul est viré immédiatement et a beaucoup de mal à trouver un autre taf (et les patrons se
contactent entre eux). Un prof mauvais, reste et si c'est trop trop grave est muté ailleurs… Pourquoi, y'a d'autres élèves qui méritent un nul ou on espère qu'il s'améliore… ?
Cet infime minorité salit les autres. :/

Neko 05/09/2012 05:17

Oh que non Ninoche tu n'es pas une feignasse ni une opportuniste. J'ai beaucoup de respect pour tout ceux qui passent des journées entières avec une classe de petits. Tu as une responsabilité
énorme. Qui te dis des choses comme ça ? Des gens "aigris" par la vie, des gens qui n'ont pas d'enfants ou bien des enfants insupportables ? (qui font ainsi rejeter la faute sur toi). Courage
Ninoche, ne te laisse pas décourager si tôt. Tu aimes ton métier et tu dois être une super enseignante.

LRDNV 04/09/2012 08:17

Ô combien je suis d'accord ! Les articles de rentrée fleurissent sur les blogs de profs, avec tous le même constat. La dégradation du métier d'enseignant, décrié même par "nos" ministres.
Instit-prof ça ne fait plus rêver ! S'entendre dire que nous sommes des feignasses fait malheureusement parti de notre quotidien. C'est aberrant ! Je serais curieuse de voir devant 25 gnomes,
beaucoup des gens qui m'ont dit que dans l'éducation nationale on foutait rien !
35h dans l'établissement, ui on les fait déjà, et à ce moment-là qu'on nous paye en conséquence ! Parce que ça aussi fait parti des clichés ! Non on est pas payés 12 mois sur 12...

@sylasp 03/09/2012 10:30

d'autant plus que la plupart de ceux qui disent que tu fais un métier facile sont les 1ers à attendre de l'école qu'elle leur garde leurs enfants parce que eux ont des choses plus importantes à
faire ...

Qui Est Gilbert ?