Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 12:05

La semaine des vacances n'est pas une semaine comme les autres. 

 

 

Le lundi, quand tu te réveilles, la première chose à laquelle tu penses c'est au vendredi soir, quand tu auras rendu les gnomes à leurs parents, et que tu pourras enfin profiter d'un peu de repos, genre un peu plus que deux pauvres petites grasses matinées. Les yeux à peine ouverts, et à peine motivée pour ta journée. 

Le lundi, quand les gnomes arrivent à l'école, tu as l'impression d'être un vendredi. Des larmes, des colères, des yeux à peine ouverts, comme les tiens en fait. Bref, le gnome est crevé, et un gnome crevé n'est pas calme, sache-le !

Le lundi, quand tu rends les gnomes à leurs parents le soir, ta voix montre déjà des signes de faiblesse. Un peu comme si les microbes avaient attendu les vacances pour attaquer fort. Un peu comme si tes défenses immunitaires, elles aussi, en avaient raz le bol de résister aux attaques gnomesques.

Le lundi, quand tu vas te coucher, tu te dis "plus que 4 réveils avant les vacances !". 

 

 

Le mardi, quand tu te réveilles, la première chose à laquelle tu penses c'est au vendredi soir, pareil que le lundi en fait. Il n'y a plus de pain, alors tu manges un peu n'importe quoi au petit déjeuner. Il n'y a plus rien dans le frigo pour le midi, tant pis, tu mangeras un sandwich.

Le mardi, quand les gnomes arrivent à l'école, tu sens que les parents ont eu du mal à les lever. Tu espères, secrètement qu'ils vont prolonger un peu leur nuit, enfin, surtout le silence de leur nuit. Mais au fond de toi, tu sais que tu rêves. Tu te l'es déjà dit hier, un gnome crevé est un gnome énervé. Et énervant, en prime. Ta voix a à peine récupéré de la veille mais la voix des gnomes ne montre aucun signe de faiblesse. 

Le mardi, quand tu rends les gnomes à leurs parents le soir, tu parles tout bas, avec le secret espoir de préserver le brin de voix qu'il te reste. Tu es ravie d'avoir eu trois gnomes à changer à la récré, parce que tu comprends, il y avait des flaques d'eau, ils n'ont pas joué dedans, mais ils sont quand même tombés à pied joint dedans. Oui oui, trois fois de suite, ils sont tombés, par hasard, les deux pieds dans la flaque !

Le mardi, quand tu vas te coucher, tu te dis "je ne vais jamais réussir à parler demain". Tu te dis aussi "Plus que 3 réveils avant les vacances !". 

 

 

A suivre ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Ninoche - dans A l'école
commenter cet article

commentaires

davy 01/11/2011 12:34


Bon repos ! :)


Didine 28/10/2011 08:31


Salut Ninoche ! Ben...et la suite ? (par exemple, une maîtresse, elle fait quoi le mercredi ?)


Qui Est Gilbert ?