Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 11:02

L'inconvénient d'appeler tous les gnomes Gilbert, c'est que parfois, certains ont du mal à s'y retrouver. Pour vous aider, j'ai donc eu l'idée de leur donner des noms de famille. Comme à chaque fois, toute ressemblance avec des gnomes existants ou ayant existé serait purement ... normale ... tous les gnomes se ressemblent !

 

 

 

Gilbert SpeedyGonzales

speedy-gonzales.jpg

Gilbert SpeedyGonzales est un enfant qui, comme son nom l'indique, va vite. En tout, et partout. Sur la cour, on le remarque assez facilement. Il passe son temps à courir. Parfois suivi par d'autres Gilberts, parfois seul. En classe, Gilbert SpeedyGonzale a du mal à attendre son tour. Il ne comprend pas que vous ne soyez pas aussi vif/vive que lui. "Hey là, maîtresse, moi je lève la main, faut que je parle. Là. Maintenant. Tout de suite." Gilbert SpeedyGonzales aime que les choses soient finies vite. Son travail ? Vite fait. Pour le "bien fait" se reporter à Gilbert Einstein. Gilbert SpeedyGonzales demande généralement au bout d'une minute trente s'il pourra aller jouer quand il aura terminé, dans environ vingt secondes. Gilbert SpeedyGonzales ne fait pas toujours des bêtises, mais quand il les fait, il faut être extrêmement réactif. Car en bon SpeedyGonzales, la bêtise peut très rapidement prendre des proportions inquiétantes. La maîtresse a le dos tourné ? En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, Gilbert SpeedyGonzales est debout sur la table et saute dessus en criant son bonheur. S'occuper de Gilbert SpeedyGonzales est assez fatigant. Mais parfois aussi amusant. Pour canaliser son énergie débordante, il faut jouer à son propre jeu. Travail déjà fini ? Travail déjà corrigé et déjà à refaire ! Caramba ! Encore raté !

 

 

Gilbert Droopy

droopy-serie-tv-02-g.jpg

Gilbert Droopy est lent. Pas parce qu'il est ponctuellement fatigué, ou un peu malade. La lenteur Gilbert Droopy est constitutive. Et met hors d'elle la moindre aide maternelle. Il faut dire que la patience des personnes qui entourent Gilbert Droopy est souvent mise à rude épreuve. En classe, Gilbert Droopy n'est souvent pas très demandeur d'attention. Mais il faut se méfier. Il peut rester 45 min devant une activité, et n'en avoir fait que le quart. Lors d'une activité de peinture, Gilbert Droopy ne bouge pas son pinceau sans sollicitation. Il le pose sur la feuille et attend qu'on lui indique qu'il serait bon de le déplacer. Généralement, quand les autres enfants sont en activité depuis quelques minutes seulement, Gilbert Droopy se rend compte qu'il est seul sur le banc. Et c'est à ce moment qu'un adulte vient généralement lui demaner dans quelle activité il s'est inscrit.Sur la cour, Gilbert Droopy est souvent celui qui reste assis sur le banc une bonne partie de la récréation. Mais ceci n'est pas systématique. Il peut tout simplement jouer avec ses camarades, voire même courir derrière Gilbert SpeedyGonzales. Attention cependant, Gilbert Droopy a tendance à se blesser plus facilement. Car quand il tombe, ses mains mettent souvent un certain temps à s'interposer entre lui et le sol. Les bêtises de Gilbert Droopy sont souvent plus faciles à détecter que celles de Gilbert SpeedyGonzales. Car la mise en oeuvre est plus ... lente. Pour s'occuper de Gilbert Droopy, en classe, ne jamais perdre de vue qu'un enfant calme et silencieux n'est pas forcément parfaitement sage. Et ne pas perdre patience, car il en faut, de la patience, pour relancer Gilbert Droopy toutes les 3 minutes sur son activité.

 

 

Gilbert Einstein

Albert-Einstein.jpg

(En vrai, Gilbert est un peu moins ridé que son grand père)

Gilbert Einstein est savant. Il connait plein de choses, sur plein de sujets différents. C'est le Gilbert qu'on aime bien avoir dans sa classe, surtout quand on rame un peu. Gilbert Einstein comprend très vite où on veut aller, et suit aisément le raisonnement proposé. Quand la majorité de la classe nous semble perdue, Gilbert Einstein est là et rattrape le coup en reformulant avec ses mots d'enfant (ben oui, même Gilbert Einstein est un enfant). Parfois cependant, Gilbert Einstein utilise des mots d'adultes, et ça fait un peu drôle "Maîtresse, regarde l'écorce de cet arbre est rugueuse" Euuh tu es sur d'avoir 3 ans Gilbert ? Sur la cour, Gilbert Einstein résout les conflits, il sert souvent de médiateur entre ses camarades. "Tu veux jouer à l'école ? Et toi aux dinosaures ? Et ben on dirait qu'on serait des dinosaures à l'école !" Pas ou peu de difficultés avec Gilbert Einstein dans la classe. Cependant, il faut penser par moment à lui expliquer pourquoi on ne peut pas interroger que lui. Et prévoir de quoi nourrir son appétit débordant. "Maîtresse je fais quoi maintenant ?' "Va donc finir ta dissertation de philo Gilbert !"

 

 

Gilbert OuiOui

11767210.jpg

Gilbert OuiOui n'est pas contrariant. Il est toujours d'accord. En classe c'est un peu à double facette. Soit il est copain avec Gilbert Einstein, et Gilbert OuiOui apprend plein de choses. Soit il est copain avec Gilbert SpeedyGonzales, et il le suit en tout, y compris pour les bêtises. Avec les adultes, Gilbert OuiOui est un peu déconcertant. Parfois, il dit oui avant de comprendre. Parfois, il dit oui avant même que la question ne soit posée. Gilbert OuiOui a plein de copains. C'est le meilleur pote de Gilbert DieuVivant, qu'il console de trop de "Non" prononcés par la maîtresse. Parfois, on aimerait qu'il sache dire non. "Non, je ne viderai pas l'eau du poisson rouge (et le poisson rouge) dans le lavabo" "Non dessiner sur le mur pour faire comme Gilbert DieuVivant n'était pas une bonne idée." Mais globalement, les personnes qui ont le plus d'influence sur lui sont les adultes. Alors on s'en sort plutôt bien avec Gilbert OuiOui. Pour permettre à Gilbert OuiOui de sortir de ce cycle infernal, poser des questions impliquant un Non. "Tu veux finir la dissert de philo de Gilbert Einstein ?" 

 

 

Gilbert DieuVivant

Zeus123.jpg

Certains Gilberts sont plus importants que d'autres. Enfin, du moins, aux yeux de leurs parents. C'est le cas de Gilbert DieuVivant. En classe, Gilbert DieuVivant, habitué à être le centre de toute la vie familiale, éprouve quelques difficultés à sortir de ce rôle. Il parle donc quand il veut, il joue quand il veut, il fait ce qu'il veut, comme il le veut. Cela demande quelques adaptations aux autres enfants, et à l'instit. Ou alors, cela demande tout simplement que Gilbert DieuVivant apprenne la notion de collectivité. Comment ? Je ne suis pas seul au monde ? Fichtre ! Gilbert DieuVivant n'aime pas partager. Forcément, à la maison il a tout ce qu'il veut rien que pour lui. Alors Gilbert Dieuvivant fait une crise quand un autre enfant est déjà en train de jouer avec ce dont il a envie. Il a aussi du mal à accepter la contrainte. "Non Gilbert, ce n'est pas l'heure de jouer aux petites voitures, assied toi, nous allons faire du graphisme." Voici une phrase qui semblera surement d'une violence extrême à la maman et au papa de Gilbert DieuVivant. Ce qui est encore plus violent, c'est les cris de frustration de leur petit. Gilbert a très bien compris qu'à la maison, maman n'aime pas l'entendre crier. Alors quand elle dit Non, il hurle, et pof, magie, elle dit oui. Alors Gilbert DieuVivant teste la même technique à l'école. C'est sans compter sur l'extraordinaire résistance au bruit des adultes travaillant dans une école. Sur la cour, malheureusement, Gilbert DieuVivant joue souvent seul, ou avec Gilbert OuiOui, qui lui, au moins, ne va pas le contrarier. Pour aider Gilbert DieuVivant à progresser, n'hésitez pas à prévoir des bouchons d'oreille. Ou une salle capitonnée à l'écart de la classe. Et quelques rendez vous avec les parents peuvent leur permettre de comprendre votre démarche pédagogique !

 

 

 

Bien sur, ces descriptions sont caricaturales. Comme pour nous adultes, un Gilbert n'est jamais tout blanc ou tout noir. C'est une question de dosage. 70% de SpeedyGonzales avec 30% de DieuVivant, ou 40% de Einstein avec 60% de Droopy, on mélange, on assaisonne, et on a 30 Gilberts différents dans une classe. Et heureusement ! Et même que parfois, un Gilbert à 80% de DieuVivant finit l'année à 60% ! La collectivité, ça vous change un Gilbert !

Partager cet article

Repost 0
Published by Ninoche - dans A l'école
commenter cet article

commentaires

Miss.sanguine 22/11/2012 07:29

Excellent article, j'adhère !

LRDNV 18/11/2012 17:55

Idem en Collège mais plus avec Kévin ;-)

Un article criant de vérité, bravo !
Et bon courage avec tous ces petits Gilbert !

Qui Est Gilbert ?