Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 19:09

Cher père Noël, 

 

Cette année encore, j'ai été très sage (mais je me demande si c'est pas une légende, le fait que tu n'apportes des cadeaux qu'aux enfants sages, quand je vois ce que tu apportes à certains Gilberts qui font souffrir leur maîtresse toute la journée ...).

 

Mais on ne sait jamais, en tout cas, si comme Gilbert le dit, tu as des yeux partout, tu as du remarquer qu'au boulot pour moi cette année c'est pas la joie. 

 

Je sais que t'es pas un surhomme -quoi que - alors je ne te demanderai qu'une seule chose.

Je voudrai un coup de main, père Noël. Une main tendue, pour me sortir de là. Ce long tunnel tout noir dont la seule lumière, là bas tout au bout, se situe en juillet. Mais c'est drôlement loin juillet. 

 

Peut être que le coup de main, c'est de changer de niveau. La maternelle, c'est dur. Les parents, les enfants, les collègues, j'arrive plus à gérer. Au début, ça me rendait folle, maintenant, ça m'indiffère. Mais je ne pense pas que ce soit mieux. 

Quand je vais à l'école, je passe en mode robot. J'ai préparé ma journée, j'exécute des suites d'actions pour qu'elle se déroule au mieux. Et puis je rentre chez moi. Lessivée. Le robot n'a plus de batteries. Juste une boule dans l'estomac.

 

Peut être que le coup de main, c'est juste pouvoir faire une pause. Faire le point sur mon job, et m'autoriser à me poser les bonnes questions. Et si je m'étais plantée ? Et si je n'avais pas les épaules pour assumer tout ça ? 

 

Peut-être qu'il faut que je change de métier. Mais va savoir, toi, ce que tu pourrais faire d'autre quand devenir maîtresse c'était ton rêve de gosse. Il a une drôle de tronche, aujourd'hui, le rêve de gosse.

 

Je ne sais pas. L'autre jour, quelqu'un a parlé de burn-out devant moi. Je ne sais pas si j'en suis rendue là, mais je commence à me poser la question. Comment savoir ? Où trouver de l'aide ? 

 

J'ai peur de continuer à couler. Et de ne me réveiller que quand je serai noyée. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ninoche - dans Ma petite vie
commenter cet article

commentaires

sophie 03/12/2012 15:35

Bon, chère maîtresse je crois qu'il est temps de faire une pause...Oui on culpabilise de se mettre en arrêt parfois mais c'est pour la bonne cause! Je suis passée par un méga burn out à tel point
que j'ai abusé de cachets pour dormir, et ça a pété. Résultat un an d'arrêt et une réorientation professionnelle, mais j'étais pas prof. On m'avait prévenue "t'as pas l'air bien, tu en as marre,
arrête toi un peu..."j'ai fait ma tête de mule croyant tenir jusqu'aux vacances et ben non...
Monmari lui est prof et s'est souvent demandé s'il devait pas changer de métier. Il a trouvé un niveau qui lui convient et il commence à s'y sentir vraiment bien, en bossant en binôme avec une
collègue et avec un projet sympa chaque année. C'est pas la paradis mais il va mieux. Je te souhaite de trouver ce qui t'ira le mieux, et d'aller bien.

LRDNV 27/11/2012 23:12

Ohoh, ça se confirme que tu ne vas pas fort toi !
Courage, se demander tout ça, se poser ces questions, se remettre en cause n'est pas une mauvaise chose, je crois que justement la remise en cause permet de faire un grand pas. Rester indifférent
là ça serait angoissant, vraiment angoissant.
Tout cela te fait cogiter et c'est bien normal.
Burn out, déprime, fatigue du métier, on passe parfois par là. J'connais ça.
Changer de niveau pourrait en effet être une bonne chose, mais déjà prend du temps pour toi, fais le point, veux-tu vraiment continuer, etc.
J'confirme qu'on se prend une grosse baffe dans la gueule entre la vocation, le rêve de gosse (être "maîcresse"ou prof) et la dure réalité du métier.

Allez, que la force soit avec toi, qu'elle t'apporte les réponses à tes questions, du courage et des bisous.

Mel 27/11/2012 10:24

Ninoche,
surtout ne reste pas seule dans cet état... c'est facile à dire qu'à faire (tu me connais... je suis aussi passée par là côté santé).

Ne te poses pas trop de questions sur toi-même. Tu es comme tu es, mais je pense que tu as besoin d'aide.
tiens-moi au courant.

Je t'embrasse très fort et pense à toi
;-)

celinextenso 26/11/2012 21:48

C'est vrai, STOP maintenant, fais un break, vois un psy, parle à tes collègues, mais arrête de te lasser descendre comme ça toujours plus bas, ou la remontée sera encore plus dure.
Des bisous par paquets. Si jamais tu veux changer d'air et découvrir la maaaarveilleuse Lorraine, aux prochaines vacances, t'es la bienvenue.

Luziadell 26/11/2012 20:42

Eh, oh, si je voyais une collègue dans cet état-là je l'enverrai se faire arrêter d'urgence. Ça fait un bon moment que ça n'a pas l'air d'aller, tu as besoin de pouvoir te poser pour de vrai pour
souffler et prendre du recul.
Prends soin de toi. Maîtresse c'est un rêve d'enfant, j'entends bien, mais la réalité est autre. Ne te crame pas pour un boulot.
:S

Qui Est Gilbert ?