Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2016 6 21 /05 /mai /2016 21:02

Avec Gilbert, cette semaine, on est allés à la mer. Petite sortie découverte du littoral et pêche à pieds. Des journées comme ça c'est super, ça nous sort de la classe et ça permet aux enfants de découvrir des choses différentes, d'apprendre dans un autre cadre.

8h15 : Le car est à l'heure. Gilbert presque. Sa maman lui rappelle bien fort à coté de moi qu'il faut bien attacher sa ceinture dans le car.

"Non mais on vérifie madame, ne vous inquiétez pas"

Les parents présents chargent les sacs des enfants dans les soutes du car. En vrac.

Les enfants récupèrent le badge contenant leur prénom, le numéro de l'école et le mien, au cas où l'un d'eux se perde, histoire que ça ne soit pas définitif. Ils montent dans le car. Ça crie, ça court, ça rigole dans tous les coins. Bref, c'est un départ de sortie scolaire tout ce qu'il y a de plus classique.

Petit coup de stress quand tu te rends compte que le seul gamin que tu n'as pas badgé c'est celui qui doit venir accompagné de son papa.

Mais ça va, ils arrivent quelques minutes plus tard.

On compte on recompte. Et on part.

8h40 : le niveau sonore au fond du car frôle celui du Hellfest. Gilbert appelle un accompagnateur. A force de se tourner et de gigoter dans tous les sens (limité par la ceinture, on est pas des malades), il a un peu mal au ventre. Je dégaine le sac à vomi, rapatrie le gamin devant, l'incite fortement à ne pas rendre son petit déjeuner en restant calme et en regardant devant.

 

10h : On arrive à la mer. Il était temps. Ça fait 45 minutes que les mômes demandent toutes les trois minutes "et c'est quand qu'on arriiiiiiiive ?". Ça fait 30 minutes que, lassés d'attendre en ne faisant que brailler, ils ont décidé de reprendre en intégralité le répertoire de Louane et Kids United. Nerveusement, c'est dur. 5 minutes avant la fin, l'apothéose. Gilbert remarque qu'on roule à coté d'une grande étendue bleue qui fait des vagues. Et se met à hurler "LA MER LA MER LA MER" J'ai hurlé plus fort. Ils se sont tus.

 

10h30 : les animateurs ont tout bien expliqué le déroulement de la journée. On part en randonnée sur le bord de mer, et cet après-midi, pêche à pieds. On commence sur la plage, ramasser tout ce que la mer peut rapporter. Gilbert se met à pleurer. "J'ai du sable dans mes chaussuuuuuuuures" La journée va être longue.

 

10h40 : Gilbert a envie de faire pipi. On est en pleine nature, rien n'est aménagé. Je confie les garçons au papa de Gilbert, et je prends les filles avec moi. Dans un coin de la plage, je leur dis "allez, on va se mettre là." Regards interloqués. "Oui, on va faire pipi ici, y'a pas de toilettes ici !" Blanc. "Euuuh vous n'avez jamais fait pipi dans la nature ? ben c'est pas compliqué, on baisse son pantalon, on se met accroupi, comme ça (oui, je mime (sans retirer mon pantalon, on n'est pas des sauvages)) et on fait attention à bien écarter les jambes pour ne pas faire pipi sur son pantalon ou ses chaussures !" (Hahaha la bonne blague) Gilberte a tout bien écouté. Comme d'habitude en classe en fait (soit juste la première phrase). Elle baisse son pantalon. Et fait pipi. Debout. Comme ça, tranquille. Puis se met à pleurer, parce que son pantalon est tout mouillé. SANS BLAGUE.

 

11h : La maman de Gilberte revient. Elle a changé sa fille avec le pantalon de rechange prévu pour la pêche à pieds. On croise les doigts pour l'après midi.

 

12h : Gilbert a découvert la dune, a couru sur la plage, a lancé du sable sur ses copains, a fait 10 châteaux de sable. Bref, Gilbert est HEU-REUX ! Mais il a la dalle. On rentre au car. On galère un peu à retrouver le pique-nique de tout le monde, rapport aux sacs jetés en vrac dans la soute, mais finalement, tout le monde a à manger.

Le papa de Gilbert me demande "Au bout de combien de jours on vous donne des anti-dépresseurs pour tenir, dans votre métier ?"

Je souris. Il a l'air sérieux. "On tient le coup parce qu'on aime ça. Oui, ça a l'air un peu dingue comme ça mais je vous jure."

 

L'après-midi pêche à pieds commence par une marche, pour rejoindre la zone recherchée. On marche dans la vase, Gilbert adore. Son pantalon moins. Au bout de 10 minutes, il est déjà trempé et marron, mais c'est pas grave. Parce que ça va pas s'arranger.

Gilbert attrape des crabes. Il hurle de joie.

Gilbert attrape des crevettes. Il hurle de joie.

Gilbert tombe les fesses dans l'eau. Il hurle.

Gilbert fait volontairement rentrer de l'eau dans ses bottes. Je hurle (pas de joie).

On s'éclate, l'après midi passe vite. Le papa de Gilbert a l'air bien fatigué. Les gamins aussi.

 

16h : de retour au car, état des lieux. 9 enfants sur 10 doivent changer de pantalon mais ils ont l'air content. Le papa de Gilbert tire la tronche, mais au moins, il ne doit pas changer de pantalon.

 

On compte, on recompte, et on monte dans le car après un goûter bien mérité.

16h10 : je prends le goûter au chocolat dégoulinant que Gilbert finissait dans le car. Histoire que le chauffeur ne crise pas. Je dis gentiment à Gilbert que je lui redonnerai en descendant, mais (un peu plus fort pour que tout le monde m'entende) "on a pas le droit de manger dans le car.

Je redescend à l'avant. Et je commence à me détendre.

16h20 : Un peu surprise d'entendre le niveau sonore baisser et d'entendre quelques "merci". Je me retourne pour comprendre ce qu'il se passe. La maman de Gilbert, tranquille Émile, a décidé de distribuer des bonbons aux enfants. A 110km/h sur l'autoroute, elle se promène avec son sachet. Alors que je venais de dire qu'on ne mangeait pas dans le car. GÉ-NIAL.

 

17h30 : on arrive à l'école. Gilbert descend, retrouve ses parents.

18h : Le dernier enfant est parti à la garderie. Ma collègue me regarde "ouaaah, mais tu as même bronzé." J'ai les épaules rouge écrevisse. Super. J'ai vraiment tout gagné !

Une journée pas comme les autres

Partager cet article

Repost 0
Published by Ninoche - dans A l'école
commenter cet article

commentaires

Qui Est Gilbert ?