Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 16:34

Il y a quelques mois, j'accueillais dans ma classe une fournée toute neuve d'élèves, frais émoulus de l'école maternelle. La plupart étaient venus me voir la dernière semaine, depuis la classe d'en face, celle de ma collègue de grande section.

Mais pas Gilbert. Lui, il arrivait d'un autre département. Dans l'été, une maladie grave avait obligé sa famille a déménager dans la grande ville où je travaille pour permettre à son papa de se faire soigner.

Tout de suite, j'avais remarqué une tendance au bégaiement, et au fur et à mesure, les difficultés en lecture se sont révélées.

En raison de la situation, je ne voyais que très très peu les parents, pas facile de communiquer. Mais quelques entrevues au portail se sont révélées très productives : Oui, Gilbert était suivi par un orthophoniste avant de déménager. Oui, ils venaient d'en trouver un ici qui acceptait de le prendre. Et les séances commenceraient dès la semaine suivante "si c'est possible qu'on fasse les séances sur le temps de classe".

Chez Gilbert, j'ai remarqué aussi une sacré volonté. Pour s'intégrer déjà, en quelques semaines c'était la coqueluche de la classe. Et pour le travail, malgré ses difficultés, Gilbert s'accrochait, retenait toujours mes petits mots d'encouragement. Quand il me rapportait une dictée où un seul des 5 mots contenait les bons sons, je disais toujours "mais celui là c'est très bien et c'était pas le plus facile". Et Gilbert me le répétait "tu vois, j'ai expliqué à Maman que j'avais quand même bien travaillé parce que c'était pas le plus facile que j'ai réussi"

 

Tu as bien fait Gilbert. Bien fait de retenir le positif, bien fait de t'accrocher. Parce que je suis tellement fière de tes progrès. Je peux te le dire maintenant, en novembre, j'avais vraiment peur que toi et moi on n'y arrive pas. J'avais peur que la lecture ce soit vraiment trop dur. J'avais peur que tu te décourages comme tant d'autres l'auraient sûrement fait dans ta situation.

Tu peux être fier Gilbert. Tu as le droit de me dire "tu as vu, j'ai tout réussi" même si je te l'ai déjà dit. Parce que cette réussite, c'est le fruit de tes efforts.

Tu sais lire Gilbert. Il me reste quelques petites choses à t'apprendre, mais tu sais lire.

Alors je dirais juste un mot : Bravo Gilbert !

Partager cet article

Repost 0
Published by Ninoche - dans école
commenter cet article

commentaires

Perrine 12/05/2016 16:57

Je t'inférieur à trois, Ninoche. <3

silken 24/04/2016 12:00

Bravo Gilbert ! et bravo Prof Ninoche ! il est joli, important et difficile ton métier !
Merci pour tous les Gilbert qui passent dans ta classe

Qui Est Gilbert ?