Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2015 1 04 /05 /mai /2015 17:48

Le lendemain, nous avons organisé une journée plus loin du centre, histoire de se rapprocher un peu de la route du retour.

Il faut donc, entre 7h et 8h, lever les enfants, les habiller, les aider à refaire leur valise, leur faire prendre le petit déjeuner et recharger le car.

Finalement, la performance, c'était de réussir à n'avoir que 30 minutes de retard sur ce programme.

Nous repartons donc en car, juste après le petit déjeuner. Forcément, c'était une mauvaise idée. 20 minutes plus tard, je suis à nouveau en train de nettoyer du vomi et tout l'avant du car prie pour que nous arrivions au plus vite à destination.

 

Au menu de ce deuxième jour, une "journée d'école des années 30". L'avantage, c'est que ce n'est plus moi l'enseignante. Et que pour le coup, devant le maître en blouse grise avec sa règle en bois, Gilbert file droit. (Note pédagogique : commencer la journée par montrer aux enfants les punitions des années 30, c'est efficace pour obtenir du silence)

 

Nous reprenons donc la route vers 15h30, direction l'école. Je briefe Gilbert avant de monter dans le car. Merci de me prévenir au moins 5 min avant en cas de vomi. Que j'ai le temps de descendre du car prévoir les gants, les sacs plastiques etc.

L'ambiance est nettement moins bruyante qu'à l'aller. Gilbert doit manquer un peu de sommeil.

Au bout de 30 min, un cri perçant réveille tout le monde. C'est la voisine de Gilbert.

"MAÎTRESSE GILBERT IL DIT QU'IL SE SENT PAS BIEN MAIS IL VEUT PAS ALLER DEVANT"

 

Je lance un commando pour aller récupérer Gilbert au fond d'un car lancé à 90 sur des routes de campagne sinueuses et cabossées. Et je passe l'heure restante dans l'angoisse d'un troisième vomi.

"Ton sac Gilbert, laisse le bien devant ta bouche"

"Regarde bien devant Gilbert hein"

"Ça va Gilbert ? Tu te sens comment ?"

 

Nous arrivons à l'école dans la cohue générale. Les parents ont été prévenus de l'heure de notre arrivée et se pressent autour du car. Nous annonçons alors haut et fort "Vos enfants ne descendront du car que quand les soutes seront vides de tout bagage.". Ce qui se révèle assez convaincant pour obtenir de l'aide rapide et efficace.

Gilbert descend. Rejoint maman. La console. Et repart chez lui.

 

15 minutes plus tard, il reste 1 élève, 6 valises, et 3 maîtresses épuisées.

Au téléphone, les parents de Gilbert m'annoncent qu'ils n'ont pas pu se libérer plus tôt. Ils comptent donc sur moi pour garder leur môme jusqu'à 19h "vous comprenez, il doit être fatigué, la garderie ça ne doit pas être idéal." J'ai acquiescé. "Effectivement, ça ne sera pas aussi bien que de rentrer chez soi".

J'ai envoyé Gilbert à la garderie avec sa valise. Rentré dans la classe les deux valises oubliées.

Et je suis allée me coucher.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ninoche - dans A l'école
commenter cet article

commentaires

Qui Est Gilbert ?