Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 10:57

Il est 7h30, un lundi de printemps, j'ai préparé ma valise, fait des papouilles à mon chat en lui promettant d'essayer de revenir vivante. Je suis sur le trottoir devant l'école, et déjà, plus d'une soixantaine de familles attendent, entre excitation et boule au ventre, l'arrivée du car.

J'ai chaussé mon plus beau sourire, l'anti-cerne ne laisse rien présager des quelques heures de sommeil qui me manquent, après de multiples réveils stressés.

 

7h45, le car est arrivé, les valises sont chargées, les enfants aussi. La maman de Gilbert pleure bruyamment sur le trottoir, faisant de grands signes à son fils, légèrement déchiré entre l'envie de partir et celle de descendre consoler sa maman.

A 8h, nous sommes prêts à partir, il ne manque plus qu'un enfant, qui arrive, le petit déjeuner dans la main, le papa suit, dans une main le sac de voyage à peine fermé, dans l'autre, le petit frère de quelques mois, à peine réveillé. Quand je demande si Gilbert a bien son pique-nique, le papa prend un air surpris "un pique-nique ? Mais enfin ce n'était marqué nulle part !"

Après vérification le soir même, la trousse de toilette et le slip de rechange devaient également avoir été oubliés sur la fiche de cet enfant précis.

 

9h30, une accompagnatrice assise au fond du car demande bien fort "il reste de la place, devant, pour une petite qui se sent mal ?". Je fais de la place, sort en urgence un sac poubelle, que je lui donne, bien ouvert. Cinq minutes plus tard, la petite vomit, à coté du sac. Le chauffeur est ravi. Moi aussi. Qui n'a jamais rêvé de nettoyer du vomi, à 4 pattes dans un bus scolaire, un lundi matin au réveil ?

 

10h, nous arrivons au centre. Le gentil monsieur que j'ai eu au téléphone nous accueille. Gilbert est surexcité. On décharge les valises. Je bénis mes collègues qui ont précisé en réunion que "votre enfant doit pouvoir porter sa valise tout seul". Je maudis les parents qui n'ont pas entendu cette précision.

Une fois le déchargement terminé, nous partons pour une pêche à pieds. Gilbert est ravi, il a les pieds dans l'eau. Il hurle à la moindre petite bête, et j'ai l'air extrêmement convaincu quand je lui dis "Mais noooon, tu peux la saisir, elle ne te fera aucun mal".

Bien sur, les bottes ne sont pas toutes étanches, nous aurions certainement du préciser qu'étant donné le climat dans la région au mois de mars, les bottes en caoutchouc étaient plus appropriées que des après-ski.

Mais qu'importe, Gilbert a au moins 2 paires de chaussettes de rechange dans son énorme valise. Ah, non, en fait, la moitié de la valise est occupée par un ours en peluche format fête foraine. "Je ne peux pas dormir sans maîtresse."

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ninoche - dans A l'école
commenter cet article

commentaires

Qui Est Gilbert ?